Logo Ville de Bruxelles

Ensemble, faisons battre
le cœur de Bruxelles !

Piétonnier

Présentation

La Ville de Bruxelles, capitale de la Belgique et de l’Europe a décidé de donner un nouvel élan au centre-ville grâce à un projet ambitieux. Un projet centré sur l’humain et les plaisirs de la vie citadine. Le nom de ce projet ? Le piétonnier.

Là où se trouvent aujourd’hui les boulevards du centre, dans le pentagone, au cœur du centre historique de la Ville, coulait jadis la Senne, du sud vers le nord. Au 19e siècle cette rivière fut voûtée par un majestueux boulevard haussmanien. Durant le 20e siècle, cet axe nord-sud, large et rectiligne, est devenu une véritable autoroute urbaine. 

Cet espace était caractérisé par les embouteillages et la pollution de l’air. Les piétons étaient repoussés vers des trottoirs inconfortables.

En 2015, le Collège de la Ville de Bruxelles a décidé de modifier l’utilisation des boulevards et de les rendre accessibles à une autre mobilité par une rénovation profonde.  Ce projet reconnecte le haut et le bas de la Ville, mais aussi les quartiers Est et Ouest.

Plusieurs routes permettent d'accéder à un grand nombre de parkings autour de la zone piétonne, où vous pouvez garer votre voiture rapidement et facilement.

 

Ancien carrefour, la place Fontainas deviendra en son centre un agréable square arboré.

La conception a été optimisée en tenant compte des belles perspectives, des endroits pour s’asseoir au soleil  et des chemins pour se promener de quartier en quartier. Ainsi, Fontainas deviendra un lien verdoyant entre les quartiers Saint-Jacques, Jardin aux Fleurs, Lemonnier, Anneessens et son nouveau Parc.

 

Le boulevard sera entièrement rénové en une seule voie de circulation locale avec de part et d’autre de petits espaces verts et larges trottoirs.  L’ensemble sera de plain-pied, ce qui permettra aux personnes à mobilité réduite de se déplacer plus facilement.

 

Avant, le boulevard était encombré par le trafic et il n’était pas possible de profiter de l’architecture des belles façades qui le bordent.

Le nouveau revêtement de sol, prévu en pierre bleue belge, sera un matériau résistant et durable.

Il sera possible de traverser entre les petits parcs pour accéder à la zone réservée aux piétons le long des façades. Il y aura aussi de la place pour les terrasses et les nouvelles entrées de métro. Entre les grands arbres se trouveront les arbustes, les parterres et autres plantations fleuries , mais aussi un nouvel éclairage, les bancs, les arceaux pour les vélos, ainsi que les poubelles publiques.

Tout a été pensé pour installer sur les boulevards et les places le plus grand nombre possible de plantations, malgré un sous-sol difficilement exploitable.

 

Le tunnel du métro, les anciens collecteurs de la Senne, les eaux usées et les nombreux câbles n’offrent pas beaucoup de place pour la plantation d’arbres en pleine terre. Un système de bacs encastrés dans le sol permettra cependant de planter un maximum d’arbres et de fleurs.

Les bacs en surface, qui encombrent la vue aujourd’hui, disparaitront.

Un système installé sur les toits et les trottoirs, permettra de récupérer l’eau de pluie pour arroser les arbres et les plantes.

L’éclairage de rue sera installé entre les arbres et suivra le même rythme que ceux-ci.

Une zone de passage est créée sur le boulevard où chacun pourra profiter de l’espace: piétons et cyclistes y seront les bienvenus, tout comme les automobilistes autorisés. Cet espace partagé sera longé par deux zones vertes de séjours. Une zone uniquement dédiée aux piétons sera installée le long des façades.

 

Un parking pour 500 vélos est prévu au niveau -1 de la station Bourse, intégralement rénovée.

 

La place de la Bourse et le bâtiment de la Bourse sont classés au patrimoine mondial et font partie de la zone protégée de l’UNESCO, comme la Grand-place.

 

Les escaliers de la Bourse sont devenus, au fil des ans, le lieu symbolique où se croisent les discours, les manifestations, les rires, les larmes et le recueillement.

 

La rue Orts, entre la Bourse et la rue Dansaert offre une perspective unique sur le bâtiment de la Bourse. Cette perspective sera mise en valeur grâce à un miroir d’eau placé au sol. Ce plan d’eau sera à la fois une fontaine pour laisser les enfants jouer, mais aussi un lieu pour profiter d’un peu de fraîcheur si le besoin s’en fait sentir. 

 

Au lieu des anciens carrefours, on retrouvera des petites places avec un kiosque, où l’on pourra passer du temps ensemble.

 

La place de Brouckère, qui a depuis longtemps perdu son lustre  - se transformera en un espace ouvert et agréable. Le nouvel aménagement prévoit ici de la pierre bleue agrémentée de bandes en béton blanc. Ici aussi, la possibilité de planter de grands arbres était limitée mais l’espace sera exploité au maximum. L’‘Hôtel Continental’ est un bâtiment de référence qui mérite de retrouver un véritable parvis. Voilà pourquoi, l’accès au métro sera fermé à cet endroit et remplacé par un nouvel accès sur le boulevard Adolphe Max.

 

Un autre parking pour vélos de 500 places est prévu au niveau -1 de la station de métro de Brouckère, elle aussi, intégralement rénovée.

 

La place sera rénovée de façade à façade pour en faire un espace multifonctionnel.

Une œuvre d’art sera placée au début de la place, visible depuis les différents axes. La place de Brouckère devient l’ “Agora” de la ville.

 

De la place Fontainas à la place de Brouckère en passant par la Bourse, tout le monde est le bienvenu pour vivre d’agréables moments.

 

Infos travaux

Depuis la place de Brouckère jusqu’à la place Fontainas, en passant par la Bourse, c’est l’ensemble de l’espace public qui va être réaménagé. Des travaux préparatoires ont commencé en mars 2016. Les travaux de réaménagement sont répartis en 3 zones: de Brouckère, Fontainas et Bourse .